INALPE 2018 - 23 JUIN 2018

[IMG 1273]
INALPE DE TORTIN SUR NOS ALPAGES A SIVIEZ - luttes des races d'hérens dès 10h00 ... venez nombreux

MEDAILLES D'OR DU NENDARD THEO GMURR AUX JO 2026

[IMG 1235]
JEUX PARALYMPIQUES A 21 ans, pour sa première compétition lors des Jeux paralympiques, Théo Gmür a frappé très fort. Lui qui n'était qu'un outsider en descente a remporté l'or.

Théo Gmür est champion paralympique. A 21 ans, le skieur de Nendaz, engagé encore en Coupe d'Europe voici une année, a remporté la descente à PyeongChang, la première de ses quatre épreuves au programme. Il s'est imposé devant le Français Arthur Bauchet, relégué à 84 centièmes. Troisième, l'Autrichien Markus Salcher concède 94 centièmes.

Même si la descente n'est pas la discipline de prédilection de Théo Gmür, le Valaisan a donc frappé très fort. Lui qui est avant tout un spécialiste du géant, lui qui n'avait jamais disputé la moindre descente avant fin janvier à Tignes, est donc monté sur la plus haute marche des Jeux paralympiques. Ses premiers Jeux. "C'est incroyable, réagit-il. Je n'aurais jamais pensé gagner l'or en descente. Ce sont mes premiers Jeux, je n'avais aucune pression. Je voulais juste skier le plus vite possible. On peut dire, maintenant, que mon rêve est devenu réalité. Il me reste encore trois épreuves. Je pense que je suis capable de ramener une autre médaille."


Le plus rapide sur la fin du parcours
Le Nendard a fait la différence sur la fin du parcours. Lors du troisième temps intermédiaire, il concédait encore 15 centièmes à l'Autrichien Markus Salcher. Il lui a mis plus d'une seconde lors des trente-cinq dernières secondes de course Théo Gmür avait terminé quatrième du seul entraînement chronométré, à 2''48 de Markus Salcher, toujours. Les deux dernières séances avaient été annulées. Autant écrire que le Nendard s'est très rapidement adapté à cette piste.

Encore trois épreuves au programme
Théo Gmür ne fait peut-être qu'entamer sa moisson de médailles en Corée du Sud. Il doit encore participer au super-G, dans la nuit de samedi à dimanche, au combiné, une discipline dans laquelle il a encore quelques lacunes en slalom et le géant, samedi 10 mars. Il sera l'un des grands favoris dans cette dernière discipline, lui qui s'est déjà imposé deux fois en Coupe du monde - à Veysonnaz, notamment - avant de gagner le globe de la spécialité.

Pour rappel, Théo Gmür a remporté le classement général de la Coupe du monde.

Robin Cuche, le neveu de Didier Cuche, le seul autre Romand retenu pour les Jeux paralympiques a terminé huitième à 3''83 du Valaisan. Thomas Pfyl, troisième Suisse, est neuvième à 4''32.

PAR LE NOUVELLISTE 2018

LE VALAIS N'A PAS DE COMPLEXE A AVOIR

[IMG 1234]
Le Valais a beaucoup d'atouts, en particulier dans le domaine de l'énergie, de la mobilité et de la biotechnologie. La présence d'acteurs industriels de niveau mondial tels que la Lonza, la qualité de ses institutions de formation ainsi que la qualité de vie constituent des éléments importants.
Le Valais mise sur l'axe énergétique avec la présence des barrages, du vent, de l'eau et du soleil de 300 jours par année. Le Valais semble tout indiqué pour devenir un parfait micro-laboratoire de recherche dans un secteur en pleine mutation.
Le Valais mise aussi sur la biotechnologie avec le développement de la Lonza qui mise à fond sur la médecine personnalisé. Le défit de l'EPFL est de s'adapter et d'anticiper les développements économiques des régions dans lesquelles ses antennes sont situées.

Sion sera le centre de développement pour la voiture volante du futur, par la société H55 de M. Boschberg qui va pouvoir s'appuyer sur les chercheurs de l'EPFL et les ingénieurs de la HES, avec la présence de l'aéroport de Sion juste à côté. On industrialisera le savoir acquis dans l'incroyable aventure de Solar-Impulse.

Les chercheurs de l'EPFL ont déjà attiré près de 60 millions de contrats de recherche. Des start-up dans les domaines de haute technologie commencent à éclore. La venue de l'EPFL a fait du Valais un canton universitaire. Il n'y a pas de meilleur investissement à long terme que la formation. Phrase de Derek Bok : si vous pensez que la formation est onéreuse, essayez l'ignorance.

Texte du Nouvelliste du 24.02.2018 par Sandra Jean et M. Patrick Aebischer

Une crèche, une nurserie, une UAPE, ... Le conseiller Michel Fournier explique :

[IMG 1069]
La commune de Nendaz a su saisir l'opportunité, les autorités ont choisi d'investir juste et bien. Explications ! (voir article à télécharger)
Fichier à télécharger

RALLYE DU VALAIS - passage à Nendaz

[IMG 1172]
Au cœur de l'Europe, le Rallye International du Valais se déroule dans un décor hors du commun. Le parcours, la sécurité, l'organisation et la chaleur de l’accueil font de cette épreuve spectaculaire la plus remarquable des calendriers européens. Dans le Top 10 des manifestations sportives nationales, le Rallye International du Valais et un promoteur touristique et économique reconnu. Il a intégré la nouvelle série du Tour European Rally (TER). 
Cette année, cette compétition aura lieu du 26 au 28 octobre 2017. 
Fermeture de routes 

Lien 
Site du Rallye international du Valais